Numéro Mai

Je ne sais pas si il est convenable de me décrire comme courageux, mais rares sont ceux qui font ce que je fais. Malgré tout, et pourtant ce que j’ai accompli n’a guère d’importance. Prenez la littérature russe….Suite »

ÉDITORIAL

C’est officiel, le site de Yi Yi Art of Translation est né et se porte bien! Aujourd’hui le monde est un vaste jardin où poussent de belles plantes et des mauvaises herbes, et pour explorer ce territoire, une traduction de qualité est indispensable. Le but de cette revue en ligne est justement d’explorer l’art de la traduction. Pour ce premier numéro nous avons invité le romancier chinois Yan Lianke à discuter de son rapport à la traduction littéraire, et le romancier français Olivier Rolin à partager ses pensées sur la langue et la traduction. De même, d’autres traducteurs littéraires, comme Zhong Zhiqing qui traduit le romancier israélien Amos Oz, Zuzana Li qui traduit du chinois en tchèque, Renaud de Spens qui traduit de l’égyptien classique en français, Peter Constantine qui traduit de sept langues différentes en anglais, nous font partager leurs réflexions sur ce métier. Notre espoir est que les amis et les professionnels de la traduction puissent apprendre, comparer, discuter de l’art de la traduction et aussi bien savourer la langue qu’en relever ses défauts. Seul le temps sera le juge de notre site, aussi nous vous remercions de votre participation et de votre soutien.
Meng Mei et Filip Noubel

CITATIONS

Et c’est ce deuil de la traduction absolue qui fait le bonheur de traduire. Le bonheur de traduire est un gain lorsque, attaché à la perte de l’absolu langagier, il accepte l’écart entre l’adéquation et l’équivalence, l’équivalence sans adéquation.  Le traducteur peut trouver son bonheur dans ce que j’aimerais appeler l’hospitalité langagière. 

Paul Ricoeur, Sur La Traduction

Traducteur

La traductrice en chinois d’Amos Oz nous raconte son itinéraire: En Octobre 1994, un Professeur de l’Université de Tel-Aviv a conduit une délégation à l’Académie des Sciences Sociales de Chine et a signé un accord avec Ru Xin…Suite »

Écrivain

Olivier Rolin
J’ai entendu un jour quelqu’un –c’était le poète et philosophe Michel Deguy, mais peut-être citait-il un autre écrivain- dire quelque chose…Suite »

CRITIQUE

A l’encontre des clichés sur la traduction littéraire : un manifeste pour une nouvelle forme de lecture…Suite »

ÉDITEUR

Interview avec Zuzana Li, traductrice qui est aussi devenue éditrice de littérature chinoise moderne Suite »